D’où vient l’expression « pot de yaourt ®» pour désigner une voiture ?

Isetta, le pot de yaourt

Lorsqu’on désigne une voiture de moins de trois mètres, on la nomme en France par son expression « pot de yaourt ® ».

L’origine de cette expression date des années 50 lorsque BMW fabriqua sous licence, en Italie puis en France avec Velam, une voiturette à quatre roues et deux places propulsée par un moteur de… moto. Ce petit véhicule avait pour nom Isetta, créée par une petite firme italienne ISO Rivolta en 1953. Les français la surnommèrent Pot de Yaourt™ à cause de sa forme très particulière et assez innovante pour l’époque. Mélange improbable entre le pot de yaourt et la goutte d’eau, l’arrière de la voiture était plus étroite que l’avant. Mais ce qui la distinguait avant tout des autres voitures, c’était son unique porte qui s’ouvrait frontalement. On sortait donc de la voiture par l’avant.

Depuis l’expression a fait son chemin pour désigner d’autres voitures. Le plus célèbre des « pots de yaourt » est certainement la mythique Fiat 500. Cette voiture de légende fut lancée en Italie en 1957 et fut l’équivalent de notre 2 CV ou encore de la Coccinelle. Ces deux voitures devinrent des figures emblématiques des années 1950, notamment pour leurs formes innovantes voire révolutionnaires et parce que des célébrités comme Cary Grant ou Elvis Presley les achetèrent.

Fiat500_pot_de_yaourt

L’Isetta se retrouva ainsi vedette de séries télévisées comme Charlie Jade ou Family Matters (La Vie de Famille), le sitcom américain des années 90. On la croise encore dans les séries britanniques Chapeau Melon et Bottes de Cuir et Le Saint. Elle aura aussi une carrière cinématographique puisqu’on la retrouve dans Toto le Héros (1991) de Jaco Van Dormael, Le Petit Soldat (1963) de Jean-Luc Godard et Du Rififi à Paname (1966) de Denys de La Patellière.

Mais le « pot de yaourt ® » connut son heure de gloire en figurant dans deux clips vidéo du groupe anglais Depeche Mode, Never Let Me Down et Behind The Wheel.

Aujourd’hui, les pots de yaourt de par leur tenue de route tiennent encore le haut du pavé citadin. Maniables, vives, capables de se garer n’importe où et dans un mouchoir de poche, leurs rondeurs sympathiques charment encore quelques dizaines de milliers d’aficionados chaque année. De quoi remettre au goût du jour notre expression favorite !

La firme Fiat ne s’y est d’ailleurs pas trompée puisque son nouveau spot publicitaire de la Fiat 500 surfe sur l’expression française… en mettant en scène de vrais pots de yaourt.

Poster un commentaire Imprimer Partager avec vos amis

Articles similaires

miniblog

Le 20 juin, Yoplait se mobilise pour les abeilles

Lire
Yoplait-Banner-Blog

DIY : Télécharger votre Book de décors de Noël

Lire

Une réflexion au sujet de « D’où vient l’expression « pot de yaourt ®» pour désigner une voiture ? »

  1. Bonjour, je restaure un Isetta VELAM et je voulais vous proposer des précisions. BMW a effectivement popularisé l’Isetta en la produisant à plus de 160.000 exemplaires toutes versions confondues en Allemagne et en Angleterre. Mais la société VELAM était française et indépendante du géant allemand. Elle détenait, comme Romi, au Brésil, la licence de production délivrée par ISO, l’inventeur italien de l’Isetta (signifiant petite ISO certainement).
    J’ai résumé ça ici : http://isettavelam.blogspot.fr/2012/01/un-peu-dhistoire.html
    Pour l’anecdote, l’autre surnom de l’Isetta était « le suppositoire à autobus ». Heureusement, peu de gens s’en souviennent encore !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *