Le 20 juin, Yoplait se mobilise pour les abeilles

Yoplait, avec la Fondation General Mills, s’engage aux côtés de l’Observatoire Français d’Apidologie (OFA) pour lutter contre la disparition des abeilles et maintenir la production agricole française. Les partenaires lancent ce jour la première Journée Des Fleurs pour les Abeilles dans toute la France.

Faut-il le rappeler ? En butinant pour se nourrir, les abeilles répandent du pollen qui féconde les fleurs qui deviennent ensuite des fruits et légumes. Près d’un tiers de notre alimentation dépend ainsi des abeilles. Mais aujourd’hui, les pollinisateurs sont en danger à cause de certains insecticides utilisés dans l’agriculture, de l’apparition de nouveaux prédateurs comme le frelon asiatique mais aussi à cause du manque de fleurs pour se nourrir, notamment à l’automne lorsqu’elles doivent faire des réserves pour l’hiver.

Il est donc essentiel d’agir. Installée dans le Var, l’OFA s’est donné pour mission d’aider au repeuplement des abeilles en France et en Europe, par la recherche appliquée, la formation d’apiculteurs et la création d’exploitations apicoles spécialisées. Yoplait a rejoint naturellement cet engagement dès 2015, à l'occasion de Petite Fleur Folies, jardin éphémère de fleurs mellifères imaginé par l’artiste Gad Weil et installé aux pieds de la Tour Eiffel pour célébrer les 50 ans de la marque.

Ce 20 juin 2017, à l’occasion de la première Journée nationale des Fleurs pour les Abeilles, les plus de 2 000 collaborateurs du Groupe General Mills en France (dont Yoplait fait partie) se verront remettre un sachet de graines de plantes mellifères, qu’ils seront invités à semer à proximité de ses 6 usines françaises , au siège social à Boulogne-Billancourt ainsi que dans le Parc de Billancourt, sur une parcelle dédiée (à confirmer). Chaque sachet contenant une semence de 10m2, ce sont ainsi 20 000 nouveaux m2 de fleurs qui verront le jour au bénéfice des abeilles.

Cette action locale s’ajoute aux engagements globaux de General Mills, qui travaille depuis 2013 avec la Xerces Society et l’entomologiste de l’Université du Minnesota Marla Spivak (membre du comité scientifique de l’OFA), pour encourager la recherche sur les pollinisateurs et s’engager dans des actions efficaces de leur défense.

Poster un commentaire Imprimer Partager avec vos amis

Articles similaires

Yoplait-Banner-Blog

DIY : Télécharger votre Book de décors de Noël

Lire
I love my age de 90 à 100 ans

I love my age: de 90 à 100 ans

Lire

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *