Les conseils de Yoplait en faveur de la biodiversité

Suite à l’opération “1 pack acheté = 100 fleurs plantées” en partenariat avec l’ Observatoire Français d’Apidologie et à votre engouement, Yoplait est en bonne voie pour planter 200 millions de fleurs sur l’année 2019 ! Et pour que vous puissiez, vous aussi, préserver la biodiversité, Yoplait vous donne trois conseils :

Conseil n°1 : Acheter du miel localement

Les français sont les plus gros consommateurs de miel en Europe. Mais comment être sûr que celui que nous achetons est vraiment bon ? Pour ne pas faire de faux pas, nous vous conseillons d’acheter votre miel localement, chez un apiculteur. C’est la garantie d’avoir un miel bon pour vous, mais surtout bon pour les abeilles et la biodiversité. Vous soutiendrez également la filière apicole en France qui contribue au maintien de la population d’abeilles grâce à ce geste simple.

Pour celles et ceux qui n’ont pas d’apiculteur près de chez eux : pas de panique ! Voici comment bien choisir son miel en grande surface. Tout d’abord, il suffit de veiller à ce qu’il vienne d’une production française. Ensuite, vérifiez qu’il s’agisse d’un miel biologique (vous le reconnaîtrez grâce à l’inscription AB sur leur flacon). À partir de maintenant, vous ne pouvez plus vous tromper !

 

Conseil n°2 : Créer un Eden pour les abeilles

Les plantes et les abeilles c’est une véritable histoire d’amour : elles ont besoin l’une de l’autre. Préservez cette idylle en créant un Eden ! Pour ceci : ne tondez pas votre jardin. Quand on vous reprochera d’avoir oublié, vous pourrez rétorquer que non, vous sauvez les abeilles. Aussi, n’hésitez pas à planter des fleurs mellifères dans votre jardin ou sur votre balcon.
Lavande, thym, cerisier, dahlia, œillet… Les abeilles vous remercieront !

Mais au fait, c’est quoi des plantes mellifères ? Ce sont des plantes dont le nectar est rempli d’eau et de sucre : le butin parfait pour une abeille. C’est ce nectar qui lui servira à produire son miel. Ces plantes mellifères sont également pleines de pollen, la nourriture préférée des abeilles. Pour en savoir plus sur les plantes mellifères mais surtout où en acheter, scrollez jusqu’à la carte interactive se trouvant sur le site : https://www.flowersforbees.com.

Conseil n°3 : Éduquer les enfants à la biodiversité

Pour sauver la biodiversité, ceux qui jouent un rôle majeur, ce sont les enfants. Ce sont eux qui garantiront notre avenir, c’est donc à nous de les sensibiliser et de les éduquer. Faites-leur découvrir le mode de vie des abeilles grâce aux ruchers pédagogiques. Ces ruchers transparents et ludiques permettent aux enfants d’observer le travail des ouvrières qui produisent le miel. Pensez à compléter cette observation d’une discussion, on trouve de nombreuses fiches pédagogiques sur Internet. Tapez « ruchers pédagogiques » suivi du numéro de votre département sur Google et le tour est joué ! À vos claviers !

Vous l’aurez compris, si les abeilles venaient à disparaître, c’est tout notre écosystème qui serait perturbé. Il est donc important de les préserver. Continuez de vous engager pour la biodiversité. Vous faites une fleur aux abeilles !

Poster un commentaire Imprimer Partager avec vos amis

Articles similaires

YOP lance sa campagne « YOP It’s in you »

Lire

Le 20 juin, Yoplait se mobilise pour les abeilles

Lire

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *